Le Remplaçant, la start-up qui allège le quotidien

Nous avons interviewé Ezzoubair ADILI, fondateur de la start-up Le Remplaçant,  concept innovant au Maroc  mettant à disposition des clients un service de coursier intelligent qui a pour mission d’alléger leur quotidien et d’optimiser leur temps.

Bonjour Ezzoubair et merci pour cette interview. Comment t’est venu l’idée de lancer Le Remplaçant?

L’idée de  lancer une start-up et de goûter à l’aventure entrepreneuriale était un rêve d’enfance et elle s’est nourrie au fil des années pour se concrétiser en 2015 par le lancement du Remplaçant.

En effet, le développement de la société marocaine, la mobilité de plus en plus difficile surtout dans une métropole comme Casablanca, la lenteur des procédure administratives m’ont inspiré pour créer un concept qui allège la charge quotidienne et apporte des solutions sur mesure.

Peux-tu nous introduire Le Remplaçant?

Le Remplaçant est une équipe jeune et dynamique qui a pour mission d’alléger la charge quotidienne de ses clients.

Cela va des courses normales telles que le paiement des factures, la livraison de marchandises, la messagerie au service formaliste. Nous proposons également le service d’intérim et la mise à disposition des coursiers.

Vous traitez aujourd’hui avec les plus grands comptes (dont Décathlon, Adidas, Em Lyon…). Quelles sont les forces du Remplaçant qui font votre succès?

Nous travaillons avec de grandes structures et des multinationales mais aussi avec des start-ups, des sites e-commerce…

Le secret repose sur l’étude des besoins de chaque client, les spécificités de son secteur d’activité pour pouvoir répondre avec efficience à ses demandes.

Il y a aussi le souci de bien représenter le client auprès de ses clients et partenaires. Le choix des profils recrutés se fait donc minutieusement; puis nous les formons à la gestion de la relation client.

Le résultat est que nous avons pu avoir un taux de satisfaction et de fidélisation client très élevé.

Comment nous décrirais-tu ton expérience entrepreneuriale?

Cette une aventure certes difficile mais elle est aussi passionnante et riche car il n’y a pas un jour où il ne se passe pas quelque chose de nouveau!

Quels sont les principaux challenges auxquels tu as dû faire face?

Je me suis lancé dans l’aventure entrepreneuriale avec des apports personnels limités donc le plus grand challenge pour moi c’était de gagner la confiance des clients et des partenaire et de construire une image de marque fiable.

Quels conseils donnerais-tu à un porteur de projet?

Les conseils que je donne sont d’abord de croire en soi et à son idée, de persévérer et d’être toujours à l’écoute du marché et de ses clients.

Il faut aussi être bien entouré par des collaborateurs et des partenaires de confiance sur lesquels on peut compter.

Des projets croustillants “Le Remplaçant” à partager avec nous en avant-première ?

En lançant Le Remplaçant, nous avons tracé des objectifs à court, moyen et long terme.

Après 3 ans d’exercice, ce plan a été affiné et adapté et après avoir réalisé les objectifs à court terme, il est temps de passer à une vitesse supérieure et démarcher des marchés étrangers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *